Ecriture – Comment j’utilise mes outils

Salut à toi !

Encore un article sur l’écriture aujourd’hui. Il faut dire que je suis en plein dedans et que j’ai envie de partager avec toi mes apprentissages ! Et puis, j’ai envie d’avoir un journal de bord de cette aventure. J’avais choisi un joli carnet mais je me suis dit que le tenir sur le blog pouvait être une bonne idée. Aujourd’hui, je te parle donc de mes outils pour écrire, concrètement.

Dans cet article, je faisais la liste des outils dont je me sers. J’ai eu envie d’aller plus loin dans mes explications.

Evernote

L’Outil principal. Chez moi, tout se passe sur Evernote. Si tu ne connais pas, je ne peux que te recommander cette application de notes, qui me sert d’ailleurs pour tous mes projets. Je trouve deux avantages principaux au fait d’écrire avec Evernote : sa présentation épurée (j’aime écrire sur des pages où il y a peu d’éléments. C’est pourquoi je n’écris pas mon roman sur Word, je m’y sens étouffée) et la synchronisation des notes sur mon ordinateur et mon téléphone, qui me permet de travailler de n’importe où. Des bouts de phrases ou de scènes, des chapitres entiers, creuser un personnage. J’écris d’abord dans Evernote, puis quand j’ai beaucoup de matière (ou que j’ai clôturé un chapitre), je le copie sur Scribbook.

Scribbook – l’application d’écriture

J’ai découvert Scribbook il y a plus d’un an. J’ai tout de suite aimé la simplicité de son utilisation. Intuitif, avec des indications claires, et la possibilité d’écrire en mode sans distraction, je suis fan. En plus, Jonathan, son créateur, est très accessible, sympa et passionné. Bref, cette appli a tout pour me plaire.

Pour l’instant, je copie principalement mes textes d’Evernote sur Scribbook, ce qui me permet de structurer le roman au fur et à mesure. J’ai repris l’écriture directement sur l’application depuis quelques jours et j’avoue que j’aime bien. Je pense continuer à écrire là. Mais Evernote restera ma base arrière, du fait de son accessibilité permanente, même hors ligne.

Si tu cherches une application pour t’aider à structurer ton récit, je ne peux que te le conseiller. Jonathan a même créé des canevas pré-existants (que tu n’es, bien sûr, pas obligé-e de suivre !) pour faciliter la construction de ton histoire. Pour chacun, il explique pas à pas ce qu’il faut faire, avec une touche d’humour bienvenue !

Mon carnet dédié à l’écriture et à la créativité

J’ai longtemps utilisé ce carnet de manière irrégulière. Il me sert à consigner mes réflexions, apprentissages mais aussi mes blocages créatifs. Cette année, j’ai décidé de l’utiliser davantage car il en sort souvent des pépites, il m’aide à mieux comprendre mon fonctionnement créatif, à poser sur papier mes doutes (et à y trouver des solutions !). Ce moment d’introspection me fait du bien et me permet de voir plus clair. Je ne me suis pas fixée de règle pour l’instant, avec ce carnet (du genre “écrire tous les jours/semaines dedans”) mais il m’appelle souvent pour y griffonner quelques phrases et pensées, et c’est bien agréable. C’est aussi dans ce carnet que je note les réflexions qui émergent des groupes d’écriture auxquels je participe, le Laboratoire d’Ecriture Créative et Leela principalement.

Pinterest

Hum… je vois ta moue dubitative. Que vient faire Pinterest dans un projet d’écriture de roman ? Eh bien, je m’en sers pour collecter de l’inspiration. Concrètement, j’ai créé des tableaux secrets : – un pour chaque personnage important : look, posture, centres d’intérêts… je rassemble les images inspirantes que je trouve et qui m’aident à visualiser et à construire mes personnages.

– un pour chaque lieu important : je crée un nouvel univers, composé de plusieurs provinces. Mes personnages cheminent de l’une à l’autre. J’ai donc créé des tableaux collectant des images de lieux existants, des peintures, des ambiances, de la déco… pour me projeter plus facilement dans mon univers.

Pinterest m’a beaucoup aidée au début de mon écriture. Aujourd’hui que mes personnages principaux sont bien présents et que les lieux ont pris forme, je m’en sers moins. Mais il m’arrive de m’y référer quand j’ai un doute sur le style vestimentaire d’un personnage par exemple.

Un carnet “fourre-tout”

J’ai également un petit carnet dédié au roman, que je trimballe partout avec moi, et qui me sert de brouillon : phrases que je note à la volée, situations que je dénoue avec une session de brainstorming, réflexions sous forme de mind-mapping pour éclaircir des relations entre personnages par exemple, croquis, … bref, tout ce qui me permet d’avancer dans mon récit, que je pourrais noter sur une feuille de brouillon. Comme je souhaite tout centraliser, j’écris ces éléments dans ce carnet. C’est un vrai fourre-tout, qui ne ressemble à rien, mais il est une vraie mémoire de mes moments de création.

Le Carnet d’Ecriture de Shealynn Royan 

Ce carnet a été recommandé sur le groupe Facebook de Scribbook, et après l’avoir feuilleté en ligne, je l’ai aussitôt commandé. Il est composé de plusieurs sections qui permettent de préparer et suivre son projet d’écriture. Il comporte aussi bien des fiches de personnages et de lieux que des suivis de session d’écriture, un planning, le récapitulatif des scènes… Il est très structuré et complet. Je n’ai pas encore commencé à l’utiliser mais cette semaine, je l’inaugure. Détail qui a son importance : le tarif est plus que raisonnable : 10€ sur Amazon, pour plus de 300 pages de contenu ! Je t’en donnerai des nouvelles !

Du numérique et du papier. De quoi écrire le roman en lui-même et des outils pour soutenir le projet. On peut dire que je suis bien équipée. Je veille à ne pas me perdre dans tous ces dispositifs et à rester concentrée sur le plus important : écrire.

 PS : aucun des liens n’est affilié. Je te parle simplement de ce qui marche pour moi, et ne suis en aucun cas liée à l’un de ces sites, si ce n’est en tant que simple utilisatrice.

Et toi ? Qu’utilises-tu ? Comment t’organises-tu ?

Raconte-moi tout dans les commentaires !

Créativement,

Sofia
Créatrice enthousiaste, Curieuse insatiable, Authentique passionnée !

*** Envie de débloquer ta créativité et de libérer ton écriture ?  ***

** Mon offre “Ose l’écriture” est pour toi ! **

 

2 thoughts on “Ecriture – Comment j’utilise mes outils

  1. Emilie says:

    Merci Sofia !
    Quelle mine d’idées et d’outils. je viens de m’inscire à scriibook, j’aime bien l’idée de pouvoir tracker la régularité du travail avec l’option statistique d’écriture ! Evernote est pratique pour faire des fiche de notes d’idées. je faisais ça mais sur un doc word… ce sera plus simple et plus mobile avec Evernote !

    • Sofia says:

      Ah oui, j’ai définitivement laissé tomber Word pour tout ce qui est écriture et prise de notes ! Evernote est vraiment plus agréable et flexible, et Scribbook parfait pour avoir une vue d’ensemble et structurée d’un projet d’écriture !
      Je te souhaite une bonne écriture !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *