J’ai un truc à t’avouer : j’ai un amant…

Ca fait bien trop longtemps que je ne t’ai pas écrit ici… tant de choses se sont passées ces dernières semaines, de beaux projets à venir, que je suis impatiente de te dévoiler mais j’ai voulu en faire trop, comme d’habitude, et j’ai eu besoin de faire une pause… et puis, il faut dire que le sujet de cet article m’a pris et me prend toujours beaucoup de mon temps libre…Alors, oui, je sais. Avoir un amant, c’est pas bien. En plus, franchement, dans ma vie déjà bien remplie, qu’est-ce que je suis allée m’encombrer d’un tel merdier ? (pardon, Mon Amant, de parler de toi comme ça, mais je sais que tu n’es pas susceptible)

C’est plus fort que moi. Je n’ai rien vu venir, notre relation s’est installée en douceur. Il y a des semaines où nous sommes inséparables, autant que deux amants peuvent l’être… d’autres périodes où nous nous fréquentons de loin, comme si nous devions nous reposer l’un de l’autre.

Depuis quelques temps, notre relation a repris de plus belle. Et j’ai compris que cet Amant-là ne me lâcherait pas comme ça. J’ai souvent eu des doutes. Après tout, j’ai une belle vie : un mari gentil et présent, un fils affectueux et vif, des amis fidèles, un boulot intéressant, un appartement confortable… j’ai tout pour être heureuse, en réalité !

Et pourtant… et pourtant, tout cela ne me suffit pas.

Parce que j’ai envie de vibrer. J’ai envie de palpiter. J’aime sentir des papillons dans mon ventre quand je pense à lui. J’aime la douce torture du manque quand nous sommes séparés et la joie sauvage de nos retrouvailles.

J’aime ses absences, qui me laissent le coeur battant, la tête pleine de scènes imaginées, fantasmées.

J’aime sa présence rassurante et toujours renouvelée. Mon Amant a le don de me transporter, de me surprendre, de m’emmener sur des chemins inexplorés. Pourtant, souvent, je me plais à rêver notre prochain tête-à-tête mais il m’embarque sans cesse vers des voies de lui seul connues… et je me laisse guider, avide de connaître la suite. Il faut dire que j’aime les surprises. Et de ce côté-là, Mon Amant, c’est un as.

Parfois, alors que je suis allongée dans le noir, près de mon époux, attendant le sommeil, une pensée subite me vient, que je dois lui partager. Alors, sur la pointe des pieds, je me relève et me faufile dans le salon pour lui écrire quelques mots doux. Je laisse mon coeur dicter les phrases que je lui destine, puis, vidée de cette impatience de lui donner de mes nouvelles, je retourne me coucher.

Mon Amant a le don d’alléger mon âme, pour n’y laisser que l’essentiel : l’Amour, l’Authenticité, l’évidence d’un rêve assouvi.

Parfois, je me recroqueville sous la puissance de son souffle. Mais le plus souvent, après nos rencontres, j’ai les yeux illuminés, le sourire béat et le ventre plein de notre étreinte passionnée.

Au début, ce n’était qu’une aventure, comme ça, pour voir. Et puis, au fil des mois, je me suis aperçue que j’avais besoin de lui dans ma vie, qu’il faisait partie de mon équilibre, de ma force de vie. J’ai enfin fini par comprendre que lui et moi, ce n’est pas qu’une passade. Notre lien, fort, indéfectible, fidèle sans être étouffant, libre sans être distant, ce lien magique est ce qui  nous permettra de vivre notre passion et notre destinée commune.

Je me suis surtout aperçue que je l’aime. Oui, je l’aime, d’un amour dévorant, parfois difficile, mais je ne sais pas y résister. Enfin… je dirais plutôt que je n’ai pas envie d’y résister… Alors tant pis pour les heures volées à mon sommeil, tant pis pour la culpabilité de m’éloigner parfois des miens, tant pis pour mes absences reprochées…

Je l’aime.

Mon Amant.

Mon Roman

6 thoughts on “J’ai un truc à t’avouer : j’ai un amant…

  1. Marie says:

    Oh quelle Joie de te liré à Nouveau Sofia !
    Je te souhaite de vibrer dans les bras de ton Amant aussi souvent que tu en ressens l’Appel !!!
    Je t’envoie plein de belles énergies de lumières créatives et colorées <3 <3 <3

  2. C. says:

    J’aime, j’adore, tu vas aimer le billet que je suis en train d’écrire sur Plumedecactus.fr mon amie.
    Tant de finesse, de joie, je suspens, l’amant comme un aimant, attise mon coeur.
    😍
    C.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *