2017 sera Authentique !

fleurs-dans-vase

Salut à toi !

Voilà 2017 entamée et une multitude de projets fourmillent déjà !

Depuis 3 ans maintenant, je choisis chaque année un mot-compagnon. Les 2 dernières années, je l’ai expérimenté à travers l’atelier en ligne One Little Word d’Ali Edwards. Mais cette année, j’ai décidé de vivre mon mot de mon côté. En effet, Ali Edwards aborde ce concept sous un angle de “memory keeping” (c’est-à-dire qu’on documente notre vie à travers le prisme du mot choisi)(cela inclut donc beaucoup de photos et de documentation à la manière du Project Life), or, cette année, j’ai envie de le vivre de façon plus intuitive.

Pour 2017, j’ai choisi le mot Authentique ! (oui, avec le ! inclus 😉 )

Un mot comme un programme de toute une vie. Un mot pour apprendre à me connecter à moi-même, à mon instinct profond. Un mot pour apprendre à être libre, et à m’affranchir du regard des autres. Un mot pour me rappeler de ne pas m’oublier dans le quotidien. J’ai la tête qui bruisse de mille idées, et Authentique ! me permettra de garder le cap, de ne pas me noyer dans un flot de projets. J’ai tendance à me disperser, or, cette année, je veux vraiment me focaliser sur devenir celle que je veux être, celle que je suis déjà mais qui n’ose pas se montrer…

J’ai déjà mis en place plusieurs actions pour me pousser à construire la vie dont je rêve : une vie faite d’art et de culture, de partages généreux, d’encouragements bienveillants. Une vie dont je sois fière, une vie qui me comble encore plus. Ces derniers mois, je me suis nourrie de lectures, d’échanges, de discussions intenses. Aujourd’hui, je ressens le besoin de simplifier tout cela, de me recentrer sur l’essentiel et sur ma nouvelle philosophie de vie : Un pas après l’autre. Aujourd’hui, je décide de limiter ma consommation de contenus de développement personnel et de tracer mon propre chemin, avec ses lignes droites, ses bifurcations et ses impasses. Aujourd’hui, j’apprends à ne plus avoir peur d’essayer. Ce n’est pas facile, c’est un combat de tous les instants contre mon premier réflexe : me cacher et ne pas prendre de risques. Pour me forcer à sortir de ma zone de confort, j’ai décidé que, désormais, je m’engagerai publiquement quand je veux réaliser un projet qui me fait peur. Cela m’encouragera à avancer. Pour l’instant, cette stratégie marche très bien avec mon challenge d’écriture. Et je compte la mettre en place pour d’autres projets… tout en gardant en tête de ne pas me disperser.

Je sens que j’ai besoin d’une routine pour tout mener à bien, tout en restant centrée et je n’ai pas encore trouvé MA méthode, ni mon rythme de croisière. Mais tu sais quoi ? ce n’est pas grave. J’ajuste.

Nous avons tou-te-s des phases où les idées décantent, où on sent que le flow n’est pas loin mais que quelque chose coince encore. J’ai décidé de ne plus lutter contre cela. J’ai décidé de l’accueillir et de faire confiance au processus pour laisser les choses décanter.

J’ai aussi décidé de renouer avec l’écriture intuitive. Ces derniers temps, mes écrits sont essentiellement consacrés à mon roman, mais je ressens le besoin d’écrire de nouveau mes pages du matin ou même des pensées dans la journée pour clarifier mes émotions, mes ressentis. J’ai besoin de dédier de nouveau un moment dans la semaine à un vrai rendez-vous avec moi-même, habitude que j’avais prise avec beaucoup de bonheur mais que je n’ai pas maintenue dans le temps. Mais je prends conscience que pour garder le cap, je dois coller au plus près de mes aspirations et de mon quotidien, pour ne pas me perdre en chemin.

Et à chaque moment de doute, à chaque décision à prendre, à chaque croisée des chemins, je me demanderai : “Est-ce que je choisis cette voie avec Authenticité ?” “Est-ce que ce choix-là est vraiment Moi ?”

L’Authenticité, c’est arrêter de vivre ma vie “dans ma tête”, c’est avoir le courage et la curiosité de repousser mes limites, c’est aussi m’affirmer et m’assumer en tant qu’artiste. C’est reconnaître ma vulnérabilité, l’accepter, ne pas en avoir peur : elle fait partie de moi, de mon processus, de mon humanité.

L’Authenticité, c’est accepter que tout ne soit pas parfait… et que ça soit parfait ainsi !

Au moment où j’écris ces lignes, ma copine Carole a publié sur Facebook cette citation d’Albert Camus, que je trouve parfaite pour conclure cet article :

“Etre différent n’est ni une bonne, ni une mauvaise chose. Cela signifie simplement que vous êtes suffisamment courageux pour être vous-même.”

Sofia
Créatrice enthousiaste, Curieuse insatiable, Authentique passionnée !
*** Tu es sur Facebook ? ***
*** Tu peux suivre mon aventure d’écriture quotidienne sur la page du blog
et tu peux aussi rejoindre le groupe dédié à l’écriture :

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *