En 2015, j’ai aimé lire…

Ces dernières années, j’ai vraiment beaucoup ralenti mon rythme de lecture, notamment en ce qui concerne les romans.
Un boulot prenant, la naissance de Babychou, une vie sociale bien remplie ont eu, partiellement, raison de ma passion.
Et puis, 2015 est arrivé, et surtout son deuxième semestre…

Jusque-là, je ne lisais qu’un roman de temps en temps, et j’avais aussi commencé à lire des essais de développement personnel. Mais j’ai fini par en avoir assez des livres sur la positivité, des analyses psychologiques. Je me prends souvent la tête au quotidien, et je me suis aperçue que ces livres, tout en apportant des points de vue intéressants, ne faisaient finalement que me maintenir la tête dans mes préoccupations.
J’ai réalisé que ce que j’aime dans la lecture, c’est l’attachement à des personnages, à des histoires, ce sont les émotions que je ressens quand je suis plongée dans un roman. Ce que j’aime dans la lecture, c’est l’évasion du quotidien, c’est oublier les soucis, les questionnements, les doutes, les obligations.
Alors, je me suis remise à lire de la fiction. Et quel bonheur ! C’était comme si j’étais rentrée à la maison après une longue absence. J’ai retrouvé cette excitation, ce sentiment d’urgence même, parfois, de connaître la suite de l’histoire !
Retour à la maison “Roman”
Et ce sont, entre autres, les livres que je te présente ci-dessous, qui ont contribué à me souhaiter la bienvenue dans mon home sweet book :
Orgueil et Préjugés, de Jane Austen.
Un classique de la littérature anglaise. Ecrit à la fin du XVIIIème siècle, publié au tout début du XIXème siècle, il dresse un portrait corrosif et tendre de la société anglaise de l’époque. Bals, mariages, intrigues familiales. Tout y est. On rit, on tremble, on s’émeut, mais surtout on prend un immense plaisir à suivre les tribulations de la famille Bennett, et de l’héroïne, Elizabeth, qui porte sur son univers un regard drôle et sans concession.
Je compte d’ailleurs le relire dans quelques temps.
La Mort s’invite à Pemberley, de PD James
C’est une suite d’Orgueil et Préjugés, inventée par l’auteure de polars anglaise (c’est d’ailleurs son dernier roman, publié en 2011, 3 ans avant sa mort à 94 ans).
On retrouve là les Bennett, les Darcy, les Bingley. Un meurtre est commis à Pemberley, le domaine des Darcy, et nos protagonistes vont mener l’enquête pour savoir qui a tué un jeune officier de l’armée anglaise.
J’ai aimé ce livre pour l’ambiance de polar, pour le contexte historique de l’Angleterre au début du XIXème siècle (l’intrigue se déroule quelques années après celle d’Orgueil et Préjugés), pour les détails relatifs au système judiciaire anglais de l’époque. J’ai un peu regretté que les personnages et les relations sociales soient moins fouillés que dans le livre d’Austen mais ce livre m’a quand même transportée.
Les Gens heureux boivent et lisent du café, d’Agnès Martin-Lugand
J’ai entendu beaucoup de bien de ce livre, mais le sujet (revivre après un deuil terrible) a fait écho à ma vie personnelle au moment de sa sortie, alors je n’ai pas eu le courage de le lire à l’époque.
Quelques années après, j’ai enfin sauté le pas. Et je ne le regrette pas. C’est un petit livre qui se lit vite, dont le style est vraiment agréable. Au final, l’histoire est assez convenue mais la force de l’auteur est de nous plonger dans les émotions de l’héroïne avec beaucoup de force, et je dois avouer que j’ai eu les larmes aux yeux plus d’une fois.
Bon, et puis, il faut dire que dans l’histoire, il y a un café littéraire, qui correspond juste à ce que je rêve de créer un jour, alors, il ne m’en fallait pas plus pour adorer le bouquin ! 😉
Une suite est sortie. J’ai bien envie de la lire aussi. Les histoires d’amour, des fois ça fait mal. Mais ça fait quand même souvent du bien.
Soleil Hopi, de Don C. Talayesva
Ce livre est une autobiographie écrite par le chef indien hopi, Don Talayesva.
Il raconte sa vie bien sûr, mais surtout il témoigne de la destruction de la culture amérindienne par les Blancs, et narre comment les indiens ont lutté pour préserver leurs rites, leurs traditions, leurs langues…
Passionnant comme un roman, c’est une plongée incroyable dans un monde méconnu, loin des clichés véhiculés par les westerns. L’écriture est dense et très détaillée mais on ne s’ennuie pas une seconde. Les descriptions des cérémonies, des rituels, des relations entre les gens, les clans, entre les Indiens et les Blancs, tout, absolument tout, est très bien documenté. Si vous aimez les livres à caractère ethnologique, les fresques historiques, les romans d’aventure, ce livre est fait pour vous !
Voler comme un artiste, d’Austin Kleon
Encore un livre qui n’est pas un roman. C’est un tout petit livre sur la créativité.
C’est drôle, bien illustré, bourré de conseils sympa, très agréable à lire. Je l’ai dévoré en une soirée.
Le parfait livre pour qui ne sait pas trop comment développer sa créativité. Il donne plein de pistes, ne se prend pas au sérieux.
Je vais le relire dans les prochains jours, en prenant des notes cette fois-ci.
Outlander (tome 1 : Le Chardon et le Tartan), de Diana Gabaldon
J’ai entendu parler de cette saga sur le blog Mango and Salt de Victoria Arras, puis sur le Club de lecture qu’elle a créé, et auquel je participe (je t’en ai parlé ).
Une série TV a été adaptée de ce roman en 2015, la deuxième saison devrait sortir en 2016, aux Etats-Unis.
Outlander, c’est l’histoire de Claire Beauchamp, infirmière anglaise du XXème siècle, qui se retrouve propulsée dans l’Ecosse du XVIIIème siècle et qui va y vivre d’extraordinaires aventures. Je ne t’en dis pas plus car l’intrigue vaut vraiment le coup d’être découverte et suivie sans être spoilée.
Mais ce que j’ai adoré dans ce livre, c’est… en fait, c’est tout ! Les personnages, les intrigues politiques, la plongée dans le mode de vie écossais des années 1700 et quelques, le contexte historique, les rebondissements.
Le tome 2 m’attend sagement sur ma table de chevet et je dois me faire violence pour ne pas sauter dessus.
Voilà donc pour ma rétrospective littéraire de 2015.
Je compte bien faire de 2016 l’année du renouveau livresque pour moi.
Je te concocte d’ailleurs un article spécial, dédié à une grande écrivaine qui me fascine totalement. Rendez-vous très vite pour t’en dire plus !

 

*Et toi, quels sont tes coups de coeur 2015 ?*

4 thoughts on “En 2015, j’ai aimé lire…

  1. Ni.net says:

    J'admire les personnes qui comme toi, dévorent les livres et qui surtout, savent si bien en parler.
    Moi, qui n'avais pas encore pris connaissance de ton blog et de cet univers, je vais m'y inviter régulièrement(en m'inscrivant à ta newletter), car il y fait bon y passer du temps! A bientôt !

  2. Mimireliton says:

    Pour moi aussi 2015 a été l'année de la reprise de la lecture….d'autant que j'ai repris mon activité bénévole à la bibliotheque. Quel bonheur,tu as raison!
    Cette année j'ai decouvert Carlos Salem est son univers completement déjanté ainsi que Sophie Henaff…relu quelques classiques et décidé d'arreter de raler (mais là faut encore qie je fasse des exercices!!)
    Belle journée copine! Xoxo

  3. Sofia LM says:

    Ah ! Etre bénévole à la bibliothèque, j'adorerais ! Je l'ai fait quand j'étais au collège et au lycée… et j'avais adoré !
    Je note donc ces deux auteurs, que j'irai découvrir avec plaisir.
    Et pour ce qui est d'arrêter de râler, je te souhaite bon courage ! ^^
    Bisous !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *