Mes projets créatifs : Une passion récente mais intense

Je suis tombée dans la marmite des loisirs créatifs très récemment. Et quand je dis tomber, je devrais dire plonger. Corps et âme. Totalement. Complètement. Inconditionnellement. Et j’ai eu envie de partager avec toi cette aventure qui a bouleversé ma vie !

Une passion totalement inattendue !

J’ai découvert le scrapbooking en 2014, par le biais d’une amie qui souhaitait réaliser un album-photo personnalisé pour son fils qui venait de naître. Ayant moi-même accouché peu avant, l’idée m’a bien plu.

C’est ainsi que je me suis retrouvée à passer des heures à naviguer de blog en blog, à découvrir plein de techniques, de tutoriels, … Je regardais ces sites où des femmes réalisaient des choses très belles et cela me faisait rêver. Mais je ne me sentais pas capable d’en faire autant. En fait, je ne m’autorisais pas le droit de croire que je pouvais en faire autant. En effet, depuis toute petite, je m’étais collée la réputation de ne pas être manuelle. Moi, j’étais l’intello de la famille, toujours le nez dans les livres et les cahiers. Alors, les arts manuels, très peu pour moi…
… Jusqu’à la naissance de mon fils. Du point de vue de la créativité, elle a eu un double effet : j’avais enfin du temps pour naviguer tranquillement sur Internet pendant mon congé maternité (un nouveau-né, ça dort quand même beaucoup !) et découvrir cet univers. Mais surtout, l’arrivée de ce petit être dans ma vie a bouleversé l’image que j’avais de moi et m’a donné une énergie incroyable et l’envie de sortir de ma zone de confort. Ce que j’ai fait, progressivement.
Du scrapbooking à l’Art Journaling

Après le scrapbooking, j’ai découvert le Project Life®, une autre façon de documenter sa vie, ainsi que l’Art journaling. Et là, ce fut la révélation : créer des pages en utilisant la peinture, le dessin, l’écriture, le collage, … sans règles académiques, en s’affranchissant des (auto-)jugements, juste pour le plaisir. Sans autre objectif que le plaisir, même. C’était fait pour moi. Après avoir tergiversé un moment, j’ai décidé d’appliquer la seule recette qui marche : Commencer. J’ai alors créé ma première page : Just Start. Je me suis donc lancée et j’ai progressé petit à petit (je progresse encore d’ailleurs !).

Créer me permet de me recentrer et de me détendre

Pour l’instant, je m’intéresse à des techniques autour du papier, car c’est ma passion depuis toujours. Mais je n’écarte pas l’idée de m’ouvrir à d’autres choses (couture, tricot, crochet…).

Créer me fait un bien fou. Cela me recentre, me détend, me déconnecte. J’ai pris confiance en moi depuis que je crée. Je développe mon imagination et j’ose davantage. Je suis plus en lien avec moi-même et je trouve un nouvel équilibre au quotidien. Et puis, j’ai aussi découvert des personnes passionnées, qui sont très inspirantes.
*Et toi ? Est-ce que tu as des loisirs créatifs ?*
*Est-ce que tu aimes créer des choses de tes mains ?*

*** Tu es sur Facebook ? ***

*** Tu peux suivre mon aventure d’écriture quotidienne sur la page du blog

et tu peux aussi rejoindre le groupe dédié à l’écriture que j’ai créé :

Laboratoire d’écriture créative. ***

Sofia
Créatrice enthousiaste, Curieuse insatiable, Authentique passionnée !

4 thoughts on “Mes projets créatifs : Une passion récente mais intense

  1. Mimireliton says:

    Je me retrouve tout à fait dans ce que tu dis Sofia! C'est aussi pendant ma grossesse (il y a bientôt 6ans) que j.ai appris à me donner du temps. J'ai repris la photo et ai eu envie de partage…l.art journaling est venu l'an dernier comme une thérapie pour panser mes angoisses et depuis,c'est que du bonheur et des belles rencontres! 🙂

  2. Sofia LM says:

    L'art journaling est vraiment parfait pour exprimer ce qu'on a en soi. Emotions, pensées. Positif, négatif. Angoisses, joies. Et il y a une sacrée communauté bienveillante autour de cette pratique, c'est aussi ce qui m'a plu ! Si j'étais tombée sur des personnes jugeantes, je pense que je n'aurais pas persévéré comme je l'ai fait. 🙂

  3. Sofia LM says:

    En français, on appelle ça “journal créatif” mais comme j'ai découvert ça via des sites anglophones, j'utilise le nom anglais.
    Tu utilises ce journal dans quelle optique ? Raconter tes journées, garder des souvenirs (un peu comme du scrapbooking) ou plutôt comme un journal d'humeur ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *